C’est la saison des asperges, à déguster sans modération !

Originaire de l’est du bassin méditerranéen et connue des Romains de longue date, l’asperge est cultivée en France depuis le XVème siècle. Elle s’utilise en cuisine sous forme de pousses blanches (lorsqu’elles sont restées à l’abri de la lumière sous des buttes de terre) ou sous forme de pousses vertes (lorsqu’elles sortent des buttes de terre et se trouvent exposées à la lumière du jour). La fraicheur des asperges se jugent à plusieurs critères : des tiges fermes et cassantes et une tête ou pointe bien resserrée.

Mais alors, comment la cuisiner sans dénaturer sa douceur et sa délicatesse ?

Le plus simple est de cuire les asperges à l’eau avec un peu de sel. Accompagnez ensuite d’une mayonnaise maison ou d’une sauce hollandaises pour les cuisiniers plus aguerris.
C’est prêt, vous n’avez plus qu’à les déguster…. Attention on ne trouve les asperges que de mi-avril à la mi-juin. C’est donc le moment de faire le plein.

Comment les cuisiner ?

Epluchez les asperges de haut en bas à l’aide d’un économe, puis couper le bout de l’asperge pour retirer la partie fibreuse. Portez de l’eau salée à ébullition dans une grande casserole. Ajoutez les asperges et réduisez à feu doux, cuire pendant 15 à 20 minutes. Vérifiez la cuisson en piquant la pointe d’un couteau : l’asperge doit être tendre comme du beurre. Ne reste plus qu’à déguster les asperges froides ou tièdes accompagnées d’une sauce maison !

Sa forte teneur fibres en fait ainsi un aliment minceur ce qui confirme son intérêt en alimentation saine.